2010 J’ai une question pour Me Louis Boré

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384

Les conseilleurs d’Etat ne sont pas les payeurs, d’accord, mais voici l’une des raisons pour lesquelles je « dois être soigné en hospitalisation d’office » après une parodie de justice digne de l’inquisition.

Si le droit a été inventé pour remplacer le droit du plus fort, l’épée pour un butin, aujourd’hui l’argent a remplacé le fer.
1789 est à refaire.

Ma mère est la seule héritière de feu son mari.

Me faire interner, c’est une pure marque de sympathie fraternelle mais gratuite. Sans intérêt. Ça ne rapporte rien, ça coûte même des frais d’avocat.

Faire expertiser mon blog par un huissier, pour me le jeter sur les genoux par son avocat pendant que j’attendais mon tour à l’audience en appel, cela m’a rapporté une copie de 150 pages de mon blog, gratuite et de bonne facture, c’est à dire sans.

Pendant l’hiver 2006-2007, l’Innommable avait bien demandé à sa mère de participer aux frais, alors qu’elle était en Floride, essayant de se persuader qu’elle était chez ses enfants. Il avait lui dit, devant mon neveu, « tu pourrais participer aux frais, quand même« , d’un air de grand sauveur qui se coltine tout le travail.

L’Innommable est intimement persuadé qu’il fait le bien de tous. Cela l’encourage à aller encore plus loin. Mais faire payer ses victimes, c’est impayable ! J’ai beaucoup d’admiration pour lui. Je ne dis pas cela parce qu’il est mon frère, je constate.

Je ne sais pas s’il a vraiment compris pourquoi cela lui avait valu une virulente colère maternelle, ponctuée d’une gifle. Il voulait prouver à son fils que j’étais un oncle d’Europe abominable, qui devait être châtié à distance, en utilisant sa télécommande Bouygues. En essayant de lui faire croire que ma mère partageait son courroux, et qu’elle me poursuivait en justice ! Raté.

Raté aussi pour mon neveu. Il paraît qu’il attend avec impatience ses 18 ans (octobre 2010) pour aller vivre chez sa mère, où il va déjà constamment. Il fuit le millionnaire pour aller chez la « petite gens » maternelle, en attendant de voler de ses propres ailes. Sans voler personne, lui.

Pour s’attribuer cette revalorisation de pension d’invalidité de guerre, accordée par le Conseil d’État, l’Innommable préparait son coup depuis 16 ans. Il avait même reçu en Floride un futur retraité du centre des pensions militaires d’invalidité, du Centre de La Rochelle, qui cherchait une maison en Floride pour sa retraite.

Mon frère s’était empressé de le rencontrer, en 1996. J’étais en Floride à cette époque.
Ce monsieur, probe, n’a jamais voulu revoir l’Innommable. Mon père, probe, était furieux de cette ingérence dans ses affaires, de cette tentative de corruption : « cela me dessert plutôt qu’autre chose, ce ne sont pas des businessmen les gens de la Rochelle, ils évaluent ce que vaut une vie avec des morceaux de chair en moins, avec des tissus de soi en moins.« .

L’Innommable pense peut-être que toucher un pension d’invalidité à la place de son père est plus juste, puisqu’il est de sa chair, pas sa mère.
A La Rochelle, ils traduisent la souffrance en argent. L’Innommable ne pouvait que rater son coup, c’est un aveugle dans ce monde de guerriers et de femme de soldat.

Aujourd’hui, mon père n’étant plus là, le frangin se démène avec l’aide de l’avocat Louis Boré, docteur en droit, pour faire attribuer ce rappel de pension à lui et sa sœur. Ils ont été obligés de m’inclure dans le lot, comme enfant. La spoliation a failli marcher, je ne suis pas encore interné comme prévu.

Me Louis Boré a demandé à ma mère, à l’époque de la constitution du dossier, la liste de ses enfants et non pas de ses ayant-droits, comme il l’affirme. Ma mère avait pensé qu’il prévoyait tout, son âge, les aléas de la vie, comme seul un  docteur en droit de cette stature pouvait le faire. Elle n’avait aucune raison de penser à mal.

C’est du « on fait ce que l’on veut« , du moment que les médias se taisent, les policiers, les magistrats et même les gendarmes, militaires, gardes républicains !
Mais je suis un empêcheur de voler des ronds.
Alors il fallait absolument m’interner.

Voici le texte de la lettre de la chambre des notaires qui confirme clairement que ma mère est la seule ayant-droit, sans droits pour les enfants :

——————————————————————————————————-

CHAMBRE DES NOTAIRES DE PARIS
SEINE-SAINT-DENIS – VAL-DE-MARNE
Le président
Monsieur Patrice HENIN
00 rue secrets bien gardés
75012 Paris
Dossier n° 26C382
C/SCP BEGON BONNEAU HERBERT BOUGEART ET BRULON
Paris le 17 novembre 2006
Monsieur,
Votre courrier non daté est bien parvenu à notre chambre le 17 octobre 2006 et a retenu toute notre attention.
Vous exposez que vous demandez à Maître BRULON d’établir un procès-verbal de difficulté concernant la succession de Monsieur Gilbert Hénin, du fait de griefs que vous auriez à élever à l’encontre de votre Mère et de votre Frère.
A l’examen de ce dossier, j’observe que vos parents avaient changé de régime matrimonial suivant acte reçu par Maître CAUX, notaire à SAINT JEAN DE MONTS, le 16 septembre 1994, homologué suivant ordonnance rendue par le Tribunal de Grande Instance des Sables d’Olonnes le 6 février 1995, le régime adopté étant la communauté universelle de biens avec stipulation d’une clause d’attribution intégrale de la communauté au conjoint survivant.
Je vous rappelle, pour vous citer, que vous avez donné votre accord en 1994 à ce changement de régime matrimonial ainsi que votre frère et votre soeur.
La conséquence principale de ce régime est qu’à ce jour que votre Mère se trouve être seule propriétaire de la totalité des biens meubles et immeubles, sans droits pour les enfants.
Il n’y a donc pas lieu à partage de la succession et la seule mission de Maître BRULON est d’établir un acte de notoriété constatant cela.
Par ailleurs, concernant l’existence d’un testament aux Etats-Unis, Maître BRULON m’a confirmé n’en avoir jamais été informé par votre Mère et ne pas posséder une copie de ce document.
En conséquence, ce dernier ne saurait établir le procès-verbal de difficulté que vous souhaitez, n’ayant pas lieu à liquidation de la succession.
Aussi, si vous estimez devoir vous pourvoir en justice contre votre Mère ou/et votre Frère, je ne saurais que vous conseiller de vous adresser à un avocat de votre choix.
Espérant avoir répondu à vos questions,
je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes sentiments distingués.
Pour le Président
Par délégation
[signature, pas de nom]
Membre de la Commission de Déontologie.
Chambre interdépartementale des notaires de Paris, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne
12 avenue Victoria, 75001 Paris – TEL : 01 44 82 24 00 – FAX : 01 44 82 24 10
 ——————————————————————————————————–


En lisant que je devais attaquer ma mère en justice pour l’inciter à déclarer ses 600 000$ de biens immobiliers, mobiliers et bancaires aux Etats-Unis, j’ai laissé tombé. Je ne pense pas lui survivre, sur ma tombe, si j’en avais une, on pourrait déjà inscrire « Patrice Hénin 1949 – 201 « .

De toute façon, j’ai trop bien compris aujourd’hui qu’il n’y avait plus de lois, justice, police, gendarmerie, avocats, partis. Les partis politiques sont assimilables à des sectes, des gourous qui manipulent leurs idiots de militants, à jour de leurs cotisations, avec des mots-slogans-racoleurs comme ‘Démocratie », « Anti-Capitaliste », « Ecologie », « République », « Gaullisme », « Communisme », « nationalisme », « Ligue des Droits de l’Homme », tout est bon pour racoler, provoquer les dons, mieux, des cotisations.

Tout est factice.
Ce pays des droits de l’homme, ce pays est devenu une sorte de décor avec des slogans sur les murs des écoles, trop coûteux à effacer « Liberté, Egalité, Fraternité ». Pour préparer vos pauvres enfants à la propagande. Pauvres enfants, si vous saviez où vous êtes né. Chaque Etat aux Etats-Unis à une étiquette : « Sun State » pour la Floride, « Garden State » pour le New-Jersey…

Revenons à la dernière main-basse de l’ami de Bouygues sur les biens de ma mère. Il y a les biens à venir, comme cette pension d’invalidité (environ 20 000€), précédée du remboursement des frais « Boré » (3 000€), et son deux pièces à Paris XIIème, son trois pièces à Saint-Jean-de-Monts en Vendée, un verger à Nancy.

Lorsque je serai interné, il ne restera plus qu’à la déclarer incapable de gérer ses biens, et la mettre sous tutelle de l’Etat. Vous avez enfin compris que l’Etat, c’est mon frère, avec à sa disposition une palette d’institutions, payées et entretenues par le contribuable. Avec des élus préparés par les appareils de parti, à travers de savantes manipulations des militants.

Cela me fait penser que je n’ai toujours pas payé les 278€ de frais de cour d’appel !
Que j’ai été convoqué pour donner mon empreinte d’ADN, sous peine d’aller en Garde à Vue pour refus avec procès à la clef. Il y aura sûrement une facture. En attendant, le contribuable va payer 440€ de frais d’nalyses d’ADN. Comme la loi est rétro-active, il y a deux millions de condamnés qui vont fournir ces 440€ aux laboratoires !

S’il n’y a pas de détournement de fonds avec abus de confiance, pourquoi ce colonel Gilles Castel me raccroche-t-il au nez, lorsque je lui signale cette erreur ? Pourquoi me renvoie-t-il sans l’ouvrir ma lettre recommandée ?

Ils ne respectent rien, grâce à l’impunité offerte par le silence des médias.

Si la gendarmerie est le bras armé de la justice, la justice, aujourd’hui, c’est moi.
J’ordonne aux gendarmes de s’organiser, me protéger, afin que justice soit rétablie, et me soit rendue en passant, ainsi que pour d’innombrables autres.
il ne s’agît pas d’une révolution, mais de la restauration de la République française, la plus belle au monde, un des phares de la civilisation, admirée dans le monde, aujourd’hui ridiculisée.

N’oubliez pas que les chinois observent mon blog. Et dictent leurs ordres au petit. Jusqu’à ce que l’on mette fin à toutes ces vilénies, par média interposés.

Voici le texte de la lettre que le colonel a envoyé à ma mère, accompagné d’un « porte-fort », document qu’elle doit signer pour toucher ses 3 000€ et dans lequel elle doit s’engager à rembourser ses enfants (750€ chacun). Comme chaque enfant doit signer un « porte-fort » l’autorisant à toucher les 3 000€ pour les redistribuer à ses enfants, j’ai donné cette lettre à ma mère :
——————————————————————————————————-
Paris, le16 février 2010
Colonel Gilles Castel,
les 3 000€ ont été versés par ma mère à cet avocat Me Louis Boré. Elle a retrouvé une lettre de remerciement de Boré.

Cet argent doit être restitué intégralement à ma mère Renée Hénin, en dépit que mon frère et ma soeur semblent opérer une captation d’héritage à leur profit.

Fait à Paris pour valoir ce que de droit, si toutefois nous sommes encore dans un éta tde droit.
Patrice Hénin
00 rue des Nouveaux Martyrs
75012 Paris

——————————————————————————————————

République française
MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

SGA
secrétariat général pour l’administration
Direction des affaires juridiques
sous-direction du contentieux
Bureau du contentieux de la fonction militaire
Dossier suivi par mme CHAMBAUD
téléphone : 01 45 52 58 46
Télécopie : 01 45 52 55 40

Paris, le 09 février 2010
Madame,
Par lettre du 29 janvier 2010, votre conseil, maître Louis Boré, m’a adressé un relevé d’identité bancaire à votre nom.

Par arrêt du 3 décembre 2009, la cour régionales des pensions de Paris m’a condamné à verser la somme de  3 000€ aux yants droits de M. HENIN.
Pour me permettre de faire procéder à ce paiement, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir renseigner la lettre porte-fort ci-jointe.

Il conviendra, également, de faire renseigner l’autorisation porte-fort par chacun des ayants droits de M. HENIN : M. Patrice HENIN, M. Jérôme HENIN et Mme Catherine HENIN.
Dès réception des pièces demandées, les formalités de paiement seront entreprises.

Je vous prie d’agréer, madame, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Madame renée HENIN                                                      Colonel Gilles Castel
00 boulevard des Eboueurs                                                 [signature]
75012 PARIS                                                                    Chef du bureau du contentieux
                                                                                          de la section militaire

26 boulevard Victor – 00460 Armées

——————————————————————————————————

Voici l’autorisation que j’étais censé remplir :

Vous avez compris l’astuce :
– si ma mère ne signe pas l’engagement de partager avec ses enfants, « pas de chèque ! » (dixit Mme Chambaud)
– si ma mère signe ce document illégal, alors qu’elle n’a rien à partager puisqu’elle est la seule ayant droit,  alors, notaires, justiciers ne manqueront pas de crier à la cantonade : « voyez messieurs dames, elle signe n’importe quoi, il faut la mettre sous tutelle ! »Et elle perdrait le contrôle de sa fortune entière.

Aux armes, citoyens.
Militaires, pensez à vos futures veuves.
C’est de la barbarie, le moyen-âge !
C’est de la folie de ne rien faire !

Réveillez-vous, ils ont leurs lois, leur droit, nous avons le vrai sens de la justice.

Soyez courageux, faites comme les FFL-SAS, il faut le faire, il n’y a que ça à faire :
http://patricehenin.blogspot.com/2008/04/0001-au-revoir-gilbert-hnin.html

Une vidéo qui se passe de commentaires, un président qui sait tellement ce que c’est que de risquer sa vie, qu’il s’imagine que faire une lourde plaisanterie fera rire des militaires qui viennent de perdre 10 de leurs camarades, avant de retourner rigoler avec les talibans. On peut admirer notre président qui affirmait : « si c’était à refaire (envoyer des troupes en Afghanistan), je le referais ! Pas la patrouille, bien sûr ! (absence de rires, malgré celui du ridicule petit)… »

http://www.dailymotion.com/swf/video/x6iu60_sarkozy-ricane-en-rendant-hommages_news

http://www.dailymotion.com/video/k1c3sqVFsBjnBfJYjm

Si cette vidéo disparaît, je la retrouverai.
Parce que la vérité toujours a une souce.

Maître Louis Boré, docteur en droit de son état, il ne s’agit pas uniquement bien sûr de 750€ par escroc. Le service des pensions militaires de la Rochelle a recalculé la liquidation des années de pension corrigées. Le montant est de 19 4245€.

Il ne reste plus pour ma mère de téléphoner au ministère de la défense et demander à quel comptable assignataire elle doit s’adresser pour encaisser cette liquidation.
Depuis 3 semaines, elle téléphone, écrit, à qui de droit.
Comme nous nous y attendions, personne ne daigne lui répondre. Les téléphones sonnent longtemps, attendent patiemment qu’elle devienne finalement folle. Ce qui vous permettra de la déclarer inapte à gérer ses biens, et enfin pouvoir la mettre sous tutelle de votre état, qui n’est plus le nôtre.

Ou d’attendre qu’elle décède, afin que vous puissiez terminer le travail que mon frère vous a demandé.

Vous ne savez pas, monsieur, qu’une femme de soldat qui a vécu les guerres, sait mener des batailles.
Quant à son décès, il vous faudra attendre environ vingt ans.
Vous ne savez pas que toujours justice est rendue, docteur en droit.

A bientôt, docteur.
Le peuple va vous soigner.
———————–

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Justice innée Droit acquis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 2010 J’ai une question pour Me Louis Boré

  1. Ce comportement de l'avocat Louis BORE est totalement "conforme" à son intervention dans mon dossier contre la mafia douanière où il intervient pour la première fois à Paris pour le directeur GENERAL des douanes… alors qu'à TAHITI seule la directrice REGIONALE était intervenue en première instance et en appel. Il est clair que Louis BORE, sous sa robe, est un complice des blanchisseurs d'XPF/EUROS.Avec Honneurrollstahiti@gmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s