001 De l’évidence à la révolution, mathématiquement

De l’évidence à la révolution, mathématiquement.

[Les mathématiques sont une construction abstraite de l’esprit humain basée sur des axiomes qui font consensus, considérés comme évidents mais non démontrés.
Exemple d’axiome admis pour la géométrie Euclidienne :
« Par deux points distincts passe une unique droite« 
]

Pourquoi démontrer ce qui est évident ? Pour convaincre ceux qui nient l’évidence ? Alors la mathématique, la logique, sont politique.
Non, j’ai fini par piger : les axiomes sont des briques d’évidence qui permettent de construire une démonstration de ce qui l’est moins.

oooooOooooo

[Mais, là où le moral remonte c’est lorsque l’on se dit que ce fameux univers où l’on vit doit bien être complètement défini quelque part, non ?
Alors cela implique que ce que l’on voit est inclut dans un ensemble encore plus vaste, genre poupées russes, ensemble qu’il ne reste plus qu’à découvrir si cela est possible.
]

Et tu suggères une réponse pleine de sens :
[Mais en effet l’incomplétude peut très bien avoir pour cause l’esprit ou allons y carrément, n’ayons pas peur des mots : DIEU !]

J’ai l’habitude d’expliquer, à ceux qui me demandent pourquoi je suis athée, même pas agnostique, ce que je croie (1) :
dieu, pour moi, c’est l’univers.

Nous tous. Au sein de cet incompréhensible univers (comme tu nous l’explique, en nous faisant découvrir Gödel).
Je ne retiens qu’une chose, de la religion catholique de mes parents, c’est qu’il y a en chacun de nous une étincelle divine. C’est tout.

Par logique, et non modestie (2), je suis parfaitement conscient que je ne suis pas dieu, pas plus que Mitterand ou Sarkozy : seul, je ne suis qu’une denrée périssable, sans ma femme, par exemple, comme mes enfants sans leurs parents.

Et même si ma famille (de laboratoire, je suis volontairement et involontairement célibataire et sans enfants) était seule au monde, nous ne pourrions survivre et nous développer dans le temps sans l’apport des gènes du reste des humains.

Dieu (on met une majuscule en début de phrase) n’est pas l’humanité dans son ensemble, car nous dépendons des autres êtres vivants pour manger et persister.

Dieu (même remarque grammaticale) serait alors la vie ?
Le vivant dépend des matériaux qui le composent, et la frontière entre le vivant et l’inanimé n’est pas vraiment bien définie : on parle de la mosaïque du tabac, par exemple, une sorte de maladie virale du tabac (4).

Donc j’en revient à mon idée dictée par l’instinct et non la connaissance, c’est mon axiome à moi : dieu est l’univers, Einstein et cailloux inclus, et habite l’espace-temps.

Mais dieu peut-il se créer lui-même ? Et quand l’aurait-il fait, lui qui serait éternel ?
Je m’en tire en disant que si dieu a créé l’univers, une entité supérieure doit l’avoir créé.
Il nous aurait créé à son image, et tous pensent qu’un dieu nous a créé.
Alors, tel fils, tel père, il doit se demander : « d’où sourds-je ? »

On n’en finit plus, ce sont les univers gigognes. Et c’est ce qui m’a frappé dans ce texte, et ses commentaires : la mention des poupées russes !

Il faut donc admettre, d’après ce théorème de Gödel (merci ZeVengeur), qu’il n’y a pas de réponse à cette question. Tout comme il a démontré que chaque américain se doit d’être anticonstitutionnel, ils devraient aussi être athées.

J’ai vécu 5 ans en Floride, et j’ai rencontré un américain (un seul !) qui pense comme moi, au sujet de dieu-univers, c’est à dire pas de dieu. Pas besoin de lui, en tout cas.

Seuls les riches et puissants prônent la religion, pour mobiliser les foules et être encore plus riches et puissants après une « bonne » croisade.

Ceux qui souffrent, ont le droit de croire en un dieu, si cela les soulage. Ou à l’acupuncture.
Merci pour la beauté de ton article, néanmoins dangereux, je ne savais pas que je gambergerais autant !

(1) car il s’agit bien d’une croyance, à usage personnel.

(2) Je dis « non par modestie », parce que je sais que le monde entier et toutes explications disparaîtront à jamais lorsque je mourrai, je ne suis pas dieu pour autant.
Et l’univers ne disparaîtra pas avec moi, ma ceinture d’explosifs super-nucléaire n’est pas au point, ne voulant pas l’expérimenter (3).

(3) Pourtant, c’est bien ce que pensent cette « élite » qui veut se réfugier dans le Nouvel Ordre Mondial, puisqu’ils sont bien placés pour savoir qu’il n’y a plus rien à becqueter sur cette planète, et que tout est fini.
Ils sont conscients que leurs finances ont atteint le point oméga du trou noir comme une chambre de compensation ClearStream.
Ils n’aiment pas leurs enfants, seul compte de vivre les derniers temps le plus confortablement possible, comme à leur habitude.
Un confort pour forts cons, je sais.

(4) http://www.noolithic.com/article.php3?id_article=56
Patrice Hénin
http://patricehenin.blogspirit.com (interdit par Bouygues-Sarkozy)
http://patricehenin.over-blog.com (recopie du premier, pas encore interdit)

Cet article est mis en commentaire d’un excellent article sur le théorème de Gödel.
Oui, les mathématiques sont révolutionnaires, et les commentaires divins!

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Mots pensés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s