003 Touentou fille du feu

—–Message d’origine—–
De : patrice.henin@free.fr [mailto:patrice.henin@free.fr]
Envoyé : dimanche 6 janvier 2008 23:07
À : contact@atmosphere-production.com
Objet : oser la critique

Je pensais qu’il était risqué de confier des enfants adoptés à des couples homosexuels.
Des scientifiques auraient démontré que la présence d’un homme et d’une femme est nécessaire au bon épanouissement psychologique de l’enfant. L’un ne réagissant pas comme l’autre.

Le film « Touentou fille du feu » semble répondre à ma question.

De vrais documentaires d’art parce que simplement beaux et « étonnamment » (curieusement ?) instructifs.
Pour la voix off, très agréable, mais je me suis demandé si n’était pas possible de voir le commentateur de temps en temps, un peu comme dans le Dessous des Cartes, pour rajouter un côté sympathique.

http://www.atmosphere-production.com/
—————————————————————————————————————————
Merci Patrice,

Je n’avais pas pensé à cela, mais bon parfois quand on fait un doc on a la tête dans le guidon et on en mesure les impacts seulement bien après.
D’autres part « Touentou, fille du feu » est un inédit et n’a encore été diffusé nulle part (première diff. Prévue France 5 première semaine de mars.
Pour ce qui est de mettre la tronche du commentateur esthétiquement ça n’amènerait rien à l’ensemble et ça casserait la scénarisation (en plus il est laid, non je déconne en plus c’est un pote et on en est à plus de 40 film ensemble).

Merci encore d’avoir apprécié le petit extrait et regardes le en entier si tu en as l’occasion.

Bien à toi et amitiés

Patrick PROFIT
Atmosphère Production

Tel : 01 XX XX XX XX
Fax : 01 XX XX XX XX
Site : http://www.atmosphere-production.com
blog : http://www.resistance2007.com/article-15283215.html

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Médias Culture Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 003 Touentou fille du feu

  1. Oui, documentaire, incursion, remarquable.Je n’en ai vu malheureusement que des bribes au cours d’un zappement. Où et quand pourrai-je le revoir en entier. Je l’enregistrerai à moins que Patrick Profit ne préfère que je l’acquière.Discussion autour de la table à midi avec mes trois femmes (je ne suis pas polygame).S’agit-il de matriarcat ? La cellule familiale matriarcale est-elle simplement celle où la femme porte la culotte ? Peut-elle se construire autrement, ou nécessairement autrement, autour de la femme matriarche ? (Merci Patrice, trouvé votre site tout à la fin, page 6, d’une recherche sur « Touentou ». On se reverra.)

  2. Le réalisateur Patrick Profit est parti jusqu’au 6 avril à Madagascar, pour un tournage.Pour connaître les diffusions, consulter le site de France5 ou contacter directement Patrick via l’adresse courriel de son site professionnel :contact@atmosphere-production.comdu site :http://www.atmosphere-production.com/En regardant les documentaires le 8 mars sur France5, j’ai réalisé que l’on ne peut même pas parler de femmes « qui portent la culotte ».Cette notion est encore trop occidentale, leur culture n’a rien de comparable avec la notre.J’ai cru comprendre que c’est la situation isolée, autarcique, de ces sociétés qui a généré le matriarcat.Des sociétés refermées, coupées de l’extérieur, mais protégées des invasions extérieures jusqu’à aujourd’hui.Et qui doivent maintenir un ordre social ancestral, immuable pour garantir un système autarcique viable, également sans conflits.Fondé sur le respect de l’autre sexe et des générations, une répartition des rôles organisée par les femmes.Pour moi, c’est un effet sociologique naturel pour inhiber des débordements de testostérone inutiles dans ces sociétés sans combats et sans compétition.Mais des sociétés qui n’évoluent pas, parce qu’elles vivent heureuses.L’impact récent du monde extérieur détruit ces sociétés.Il y a donc des drames mais aussi des aspirations à une autre vie qui commencent à apparaître.Tout ceci est très bien montré ou suggéré dans ces documentaires.Mais je les ai regardé comme des pièces d’arts, la photo, la lumière, les contre-jours, les levers de soleil (on se lève tôt dans ces docs !), les brumes matinales (j’insiste), les paysages, les costumes, tout est beau. Sauf les femmes, qui sont belles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s