016 14_juillet_2010 La Goutte d’Or, Belleville, l’Etoile, vous parlent

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384

Voici une vidéo de désinformation dont les commentaires ont été désactivés par Youtube, évidemment !
Parce que n’importe quel chinois vous dira que les paroles prononcées par ce vénérable professeur n’ont rien avoir avec l’économie, ni la France. Il parle de tout autre chose.
Je demande instamment aux chinois qui liront cet article de traduire les paroles de cette vidéo !! En commentaire. Merci.

Je demande à l’ambassade de Chine de bien vouloir attaquer Youtube en diffamation, les professeurs d’économie chinois sont bien plus qualifiés que ne peuvent le laisser supposer ces affirmations idiotes et ras du bol de français fainéants, ayant trop de fonctionnaires, seulement intéressés par le foot, l’écologie…

Quoique que pour le foot, question vulgarité, il y a du vrai, mais passons, ce n’est pas de l’économie, je parle ici de l’intox destinée à nous faire haïr les chinois.

Je rappelle à qui en douterais, que les chinois ont un cerveau, sont informés, et pratiquent l’écologie.
Ce serait même des êtres humains.
Quant aux auteurs de ces fausses traductions en sous-titre, ce sont des quoi ?
Des sarkozyens ? Encore et partout ?

Les arabes avaient envahis le quartier de Belleville à Paris, maintenant ce quartier est chinois. Ils subissent des agressions, puisque dans ce charmant pays des droits de l’homme, « on » (les sarkozyens) a décidé de monter les communautés les unes contre les autres.

http://www.youtube.com/watch?v=DMKb9A6Kouk&feature=player_embedded

Pour la rue de la Goutte d’Or, il est vrai que les musulmans sont encouragés, en tout cas pas du tout dérangés, pour bloquer la rue tous les vendredis et faire leur prière alignés sur les trottoirs.
Un trottoir n’est pas un lieu de culte, surtout en république française et laïque.
La solution est dans l’intervention de la police pour (une vraie police, pas des tape-sur-tout-ce qui-bouge) dégager la voie publique, et la construction d’une mosquée dans le coin.
Faut faire avec, sinon ramassez vous-même vos poubelles, français de souche, dont je suis. Il fallait réagir avant, question immigration. Ne pas vouloir être avocat ou médecin, il n’y a pas de sots métiers, même si j’admets qu’il y a ceux qu’on laisse aux autres.

Là encore, la solution, ce sont les travaux d’intérêts général, les mini jobs offerts aux étudiants pour quelques jours, puisqu’il s’agit de boulots précaires. mais nous discuterons de ce sujet dans un autre article. Aujourd’hui, je dénonce la montée de la haine des uns envers les autres.
Une montée programmée, voulue, organisée par les autorités, manipulées par les vrais maîtres du monde.

La réponse des « bons » français qui se mobilisent pour faire un « apéro FaceBook saucisson et pinard », qui devait avoir lieu rue de la Goutte d’Or mais s’est tenu place de l’Étoile, aujourd’hui 18 juin 2010, est un succès pour tous ceux qui aiment… la haine. Mais pas pour la République française, qui a appris en deux mille ans le vivre ensemble. Quelques décennies de sarkozysme, et chacun veut son Kärcher.
De Gaulle doit s’en retourner dans sa tombe, le pauvre. Et aussi, en entendant Dominique de Villepin, Sarkozy, Nicolas Dupont-Aignan, j’en oublie, qui tous s’en réclament.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/un-apero-saucisson-et-pinard-a-paris-contre-l-islamisation_899122.html

Une manifestation était organisée par les chinois du quartier de Belleville, ce dimanche 20 juin 2010. Des chinois lassés des agressions dont ils font les frais, et de l’indifférence de la police.
Lisez bien leur tract, vous n’y trouverez aucune incitation à la violence, à la haine, personne n’est nommé, à part « les jeunes délinquants ».
Une merveille de sagesse, appuyée par une manifestation de 10 000 personnes, dont des français normalement constitués.
Mieux, le tract se termine par un rappel des valeurs de la république.

Une bonne leçon venu d’ailleurs ? Non, ils vivent chez nous, et sont devenus français, aussi français que ceux de souche. Puisqu’ils manifestent ! Chez eux, à part Tien An Men…
Ils n’ont pas de leçons à nous donner, ils veulent la tranquillité.
Moi qui écrit ces lignes dénonce pourtant le flot d’immigration chinoise autorisé par Sarkozy, qui a peur du gouvernement chinois. Peur que ce gouvernement, ainsi que d’autres, crachent le morceau : l’affaire Patrice Hénin, entre autres. Tachez de comprendre si vous le pouvez.
C’est pourtant facile d’être sage.
Mon exigence de l’arrêt de toute immigration de masse et mon exigence de sécurité et de paix pour tous ceux qui sont déjà là, relève de la sagesse.
Seuls les chiens, les politiciens et les sarkozyens ne peuvent comprendre une chose aussi simple.

Tous les chinois que j’ai rencontré m’ont affirmé que le pays dans lequel il préféraient vivre était la Chine.
Tous les algériens récemment immigrés que j’ai rencontré m’ont dit que le pays dans lequel il auraient aimé vivre était l’Algérie.
Tous les sénégalais que j’ai rencontré m’ont dit que le pays dans lequel ils auraient aimé vivre était le Sénégal.
Tous les malgaches que j’ai rencontré m’ont dit que le pays dans lequel ils préféraient vivre était Madagascar.
Même les haïtiens aimeraient pouvoir vivre au pays.
Tous les français émigrés en Floride (sincères) que j’ai rencontré m’ont affirmé qu’ils regrettaient la France.
Tous les français « de souche » affirment haut et de plus en plus fort qu’ils ne veulent pas voir leur pays se transformer en hall de gare international, façon gare de Calcutta. Ils veulent vivre en France française, moi le premier.

Mais je suis bien le dernier à vouloir massacrer tout le monde, ici ou ailleurs. Appartenir à la communauté « français de souche » ne me donne pas tous les droits sur les autres communautés, sinon je ne serais plus dans ma République. Je ne me reconnais qu’un seul droit sur les autres communautés : celui de mieux comprendre les us et coutumes qui ont forgé notre vie en socièté, et qui priment sur la constitution.
Donc, se balader en burqua devrait provoquer l’hilarité générale, ou des haussements d’épaule, ne pas donner prétexte à une loi qui est  un constat d’échec de l’intégration naturelle.
Ce n’est pas en s’entre-tuant dans une pseudo guerre civile que l’on résoudra l’explosion démographique mondiale. Rien ne se construit dans la haine.
Tout se construit en chaîne.

En chaîne humaine, alimentaire, économique, écologique, logique, sans aucun besoin de gouvernance mondiale anti-démocratique avec des gens comme mon frère et ses amis, par exemple, pour décider de ce qui est bien.
Les vampires menant le monde ?
Très peu pour nous, les sucés.
Je demande aux lecteurs étrangers de traduire cet article dans leur langue, et de l’envoyer à leurs journalistes.
Ils sont si mal informés, ces pauvres gens ! Il faut les aider, de temps en temps.
Par exemple, ils ne savent pas que ma prière aux paras (cliquez sur le lien pour augmenter le nombre de lecteurs) sera exaucée, le 14 juillet 2010.
Il faut aider chaque pays à réduire sa population en fonction de ses moyens économiques, refuser les excédents de population qui se déversent en France ou ailleurs.
Il y a le co-développement, le commerce équitable, le juste prix des matières premières, des ressources minières. Tant de solutions que l’on ne peut explorer lorsque l’on se hait, se tait.

Vous voulez de la haine ?
Bon. Alors voilà : j’ai plein de haine pour les corrompus, les actionnaires, les assureurs, les journalistes (cachotiers ou menteurs), les passeurs, les religieux, les fanatiques, les cons, les franglais, tortionnaires, collabos, kapos, les bollériens, les indifférents, nazis, sarkozyens (pas Sarkozy, ce n’est qu’un pauvre type), les bouygueux, les violeurs, voleurs, multinationales, députés, sénateurs, eurodéputés, avocats et magistrats véreux…
Pour le bas peuple, qu’ils soient blancs, jaunes ou noirs, il ne m’en reste plus.
Pour eux, en cherchant bien dans ma besace, juste un peu de respect, compréhension, empathie, ça marche bien mieux.
Ça vous va ?
Sarko au zoo(1), voilà la solution. Avec les politiciens, journalistes…
Ce n’est pas que ce soit lui le problème, puisqu’il n’est qu’un pantin bien nourri, mais il faut faire un exemple, questions super-kapo. Sans oublier les sous-vampires.

ET VITE !!! 2012, vous rigolez ! Aujourd’hui 24 juin 2010, dernière chronique de Stéphane Guillon, demain, qui ? Tous les politiciens qui attendent 2012 me sont suspects, tellement c’est grave, une hécatombe. Il y en a même qui s’y habituent, c’est voulu, cela fait partie du calcul.

(1) : le zoo de Vincennes est à l’agonie. Les détenus de nos prisons surpeuplées ne peuvent accueillir un détenu de plus, même un nabot. Il faut aussi un minimum de respect envers ces êtres humains qui payent ou endurent.
D’un autre côté, les singes de ce zoo exigent d’émigrer à l’Elysée, eux aussi. Il n’y a pas de raison, pas de discrimination entre singes.
Alors, la solution qui résous tout, c’est de libérer une cage au zoo pour Sarkozy et ses amis, avec l’étiquette « président français à tics, avec cour« . Je ne vous dis pas le succès question tourisme, toutes les bêtes profiteraient de cette manne financière. Et les visiteurs auraient le droit, exceptionnellement, de le nourrir.

oooOooo

Je profite de la présente pour annoncer ma candidature à la présidence de la République, ou mieux, à la présidence de l’Assemblée constituante de la VIème République, et demande à mes fidèles lecteurs d’en informer leur maire, afin qu’il m’apporte sa signature, et s’arrange avec les sonneurs pour faire sonner le gls de la Vème République, de 5h à 22h, dès maintenant, jusqu’au 14 juillet 2010.
A faire sonner le tocsin le 14 juillet 2010 de 5h jusqu’à l’arrestation du citoyen Nicolas Sarkoy pour corruption, destruction des institutions, altérations de la constitution, haute trahison par son obédience aux puissances étrangères.
Je demande à mes soutiens de porter le bdge « Drapeau de la Terre », sans aucun slogan :

(James W. Cadle’s flag of Earth)

Je suis très sérieux, j’ai pris ma décision après avoir fait le tour de tous les partis politiques, en dernier le meeting de Dominique de Villepin. j’ai étudié leurs propositions, et surtout constaté qu’aucun n’avait le courage de dénoncer la fin de l’état de droit en France. Je n’ai rencontré que des mensonges, que de l’incompétence, que de l’intérêt personnel.
Aucun n’est donc présidentiable. Le projecteur à lumière crue offerte par mon frère me l’a révélé, ce projecteur m’a permis de voir à travers leurs masques.
J’ai constaté en militant pour Désirs d’Avenir (Ségolène Royal), le PS (François Hollande, DSK, Benoît Hamon, Henri Emmanuelli, Bertrand Delanoë, Martine Aubry…), le Parti de Gauche (Alexis Corbière, Jean-Luc Mélenchon, François Delapierre), le PCF (Marie-georges Buffet, Pierre Laurent)  Debout La République (Nicolas Dupont-Aignan), les Verts (Daniel Cohn-Bendit, Noël Mamère, Cécile Dufflot) que les électeurs votaient pour eux parce que je le leur avait successivement demandé.
Tous ces gens que vous voyez à la télévision, connaissent mon affaire, qu’ils traitent de « familiale », pour s’en excuser auprès de leurs militants.

Vous pouvez juger dans ce blog de la taille de ma famille, et de la puissance de mon frère ! De la beauté de ses projets, de l’intérêt de ses appuis.
Il est vrai que je suis bien le fils de mon père et de ma mère.
En fait, ces électeurs me faisaient confiance, je refuse dorénavant de participer aux subterfuges, maintenant que j’ai compris ce que je faisais : l’idiot berné.

J’ai écrit à Olivier Besancenot, Xavier Bertrand, Roselyne Bachelot, Eric Woerth, Christine Lagarde, Le Pen et Marine Le Pen, pour ne citer qu’eux.
Pour finir, j’ai assisté au meeting de Dominique de Villepin, et ils ont fini par effacer mon commentaire dans leur site.
Aucun n’est intervenu.
Aucun n’est donc présidentiable.
je suis malade mais debout, on peut juger de mon énergie. Je réponds aux convocations épuisantes de la juge Catherine Barés, le prochain mercredi 23 juin 2010 (01 44 32 70 31). Et de la sagesse de mes choix, pour mes alliés. Je commencerai par remplacer le président par un triumvirat. La révolution française a tué le roi, mais pas la royauté. Faut achever.
Il ne faut plus qu’un nouvel Hitler ou Sarkozy puisse mener son peuple à la ruine, par leur folies.
Ce sera notre premier devoir de corriger les institutions et code du travail, réparer la société en fonction des principes républicains laïcs. Une économie qui ira en crescendo du libéralismeà l’étatisme.

Tous ont failli à l’exposé de la fin de l’état de droit. De la république et des droits humains. de la valeur du travail. je pense que ce n’est pas en précipitant l’humanité dans la barbarie que l’on sauvera la planète de l’explosion démographique. Parce que la corruption conduit à la barbarie. Lorsqu’un directeur général de Bouygues Immobilier s’adresse à ses « amis » pour faire interner son frère qui en sait trop, qu’il demande et obtient que la pension d’invalide de guerre de feu son père lui soit attribuée au lieu d’être versée à la seule ayant-droit, sa mère, alors nous sommes revenu en pleine féodalité. je sais ce qu’il faut faire dans ces cas-là : se révolter.

Ma candidature n’est pas celle d’un Coluche ou d’un de Gaulle du XXIème siècle.
J’ai rencontré des centaines de militants de tous partis qui pensent et aspirent aux mêmes choses que moi, à commencer par l’ordre, la justice, l’égalité, la fraternité, en toute probité.
Je ne suis pas un révolutionnaire et ne veut pas refaire le monde, ni guerroyer, détruire.
Il ne s’agit pas d’une révolution, mais principalement d’une restauration.
Lorsque le roi Sarkozy écartera les rideaux de notre Elysée, il demandera peut-être :
– cette fois-ci, ce n’est pas une émeute, c’est bien une révolution ?
l’huissier lui répondra :
– non, sieur, c’est une restauration.

je veux, nous voulons, simplement restaurer la république française et reconstruire l’Europe, sans piller l’Afrique ni la planète, ni laisser la francité disparaître.
Je ne peux développer en quelques lignes les solutions économiques, mais nous allons nous y mettre, non pas en picorant les idées dans des clubs de réflexion politiques, mais en calculant, chiffrant, interrogeant les agronomes, statisticiens, ingénieurs, scientifiques…
Pas ceux qui bavent d’envie mais ceux qui savent, la vie.
Les religions n’auront aucune place dans les décisions prises au nom de tous.
Je ne pourrai pas promettre l’élévation du niveau de vie dans un monde si délabré et surpeuplé, mais vous découvrirez de vous même ce que personne ne doit et ne peut promettre : réapprendre à vivre ensemble, avec les moyens du bord, et sans voler l’autre de ce qu’il possède.
Ce n’est pas du communisme, c’est tout mettre en commun.
Ce n’est pas du libéralisme, mais la liberté d’entreprendre, avec le moins d’entraves pour les individus, les familles, les très petites entreprises qui se dirigent très bien entre quelques personnes.
Ce sera de la transparence des comptes et d’autant plus de contrôles pour les entreprises qu’elles seront grandes.
Aucune multinationale ne pourra plus contrôler les états et leurs peuples, organiser les migrations d’esclaves modernes, ce sera l’inverse.
C’est tout pour aujourd’hui.

Patrice Hénin

oooOooo

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Médias Culture Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s