001 Jean-Jacques Nolle au pays des merveilles

Ce livre électronique inachevé est en vente 3,99€ chez Lulu.com : http://www.lulu.com/product/ebook/phenix/18497384

ooooOoooo

Cet espace est offert à Jean-Jacques Nolle, victime du pays des droits de l’homme et de ses merveilles.
A vous, monsieur JJN, exposez le ridicule de votre problème, pas si ridicule que cela puisque maintenant les administrations vous volent directement en se servant dans votre compte bancaire. 
Le résultat final, actuel, depuis le 16 novembre 2011 :
incarcéré à deux reprises (sept mois d’incarcération en tout) et condamné à 5000€ de dédommagement (en tout) pour avoir envoyé des SMS ne contenant aucune injure et aucune menace à une demoiselle qu’il pensait impliquée dans le grossier magouillage d’un dossier de plainte relatif à une aggression présentant un évident caractère mafieux couverte dans un premier temps par une brigade de gendarmerie, puis dans un second par un Parquet. Mais la petite, fille de notable, avait un cercle relationnel en conséquence. C’est toute l’histoire.
Jean-Jacques Nolle avait accepté d’être mon mandataire financier pour ma campagne présidentielle, beaucoup se demandent s’il n’y a pas un rapport !
Jean-Jacques Nolle est un excellent informaticien qui m’avait donné d’excellents tuyaux pour lutter contre la mise en réseau de ma ligne par la DGCSI. Cela n’a peut-être pas plu.
Voilà le site internet personnel de Jean-Jacques et tous le détails de son histoire incroyable, comme la mienne.
C’est lui qui parle, maintenant.

http://www.vigilancecitoyenne.com

http://mecenjjn.free.fr (site de secours)

Loin d’avoir peur, bien au contraire, un autre (un vacataire de l’armée) est devenu mon mandataire financier pour la campagne présidentielle, Jean-Jacques Nolle incarcéré pour la seconde fois du 16 novembre 2011 au 26 janvier 2012 n’ayant pu assumer ce rôle comme il s’était engagé à le faire. Bien qu’il ait eu dans ces circonstances exceptionnelles un comportement exemplaire au cours de son incarcération (fait non contesté par le juge de l’application des peines), bien que son employeur se soit très vite engagé à le reprendre dès sa sortie et en dépit de l’insignifiance des faits qui lui étaient reprochés, il est à noter que tous les aménagements de peine lui ont été systématiquement refusés par le Procureur de la République.

On ne se suicide pas dans mon groupe d’amis résistants, on ne s’indigne pas, on se bat. Comme en 1789 s’il le faut. Aux armes, citoyens !
ooooOoooo
Le site personnel de Jean-Jacques n’étant pas à jour et ne relatant pas les tous derniers événements relatifs à son affaire, je vous transmets des extraits de la correspondance électronique que nous avons dernièrement entretenue.

De : Jean-Jacques Nolle
à : Patrice hénin
le : lun. 19/09/11 20:45

Patrice,

je vais essayer de synthétiser les faits au maximum. Pendant la mise à l’épreuve qui m’a été imposé à l’issue de mon passage à la Cour d’Appel de Rouen le 18/07/07, j’ai transmis 01/02/2008 à la conseillère de la S.P.I.P., Mme LETENNEUR (je ne connais pas son prénom), un recommandé pour lui exposer dans le détail les conditions de ce passage en appel et le fait que je contestais naturellement la validité de cette décision de justice au cours de laquelle on m’a entre autres choses purement et simplement fait taire lorsque j’ai voulu exposer les raisons pour lesquelles j’avais envoyé ce jugement en appel, bref  ce jugement grossièrement vicié, le code procédurale n’ayant à aucun moment été respecté.

La réponse ne s’est pas faite attendre : j’ai immédiatement été l’objet, d’une obligation de soins imposés par le jap alors en charge de ce dossier, Mme Morgan Ordronneau,  et sur les réquisitions du Procureur alors en place, Mme Marie-suzanne le Quéau (c’est aujourd’hui le Procureur d’Evry, le fief de Manuel Valls. L’ambiance doit être au top sur cette juridiction !).

Sous le choc (même celui de ma famille !), j’ai immédiatement adressé à Mme Letenneur un recommandé pour lui faire part de mon étonnement vis-à-vis du fait que l’on pouvait être l’objet d’une telle mesure sans jamais avoir été expertisé par un médecin mandaté pour le faire. Il y avait donc dès cette époque sur la juridiction d’Evreux des magistrats qui avaient grandement anticipés les mesures actuelles concernant l’hospitalisation psychiatrique d’office prévue par la mesure dont j’étais l’objet !

Pour rattraper le coup, Mme Ordronneau a ordonné à mon encontre une expertise psychiatrique et j’ai été convoqué le 05/09/2008 par le C.H. du Rouvray (c’est un établissement sur mon secteur qui s’occupe de ce type de chose) à laquelle je n’ai naturellement pas répondu puisque mon cas avait déjà été statué neuf mois plus tôt par deux magistrats « médecins ».

Je ne m’y suis jamais plié et je n’ai jamais ré-entendu parler de cette obligation de soins. On m’a alors envoyé fin 2009 quatre mois et vingt jours à la maison d’Arrêt d’Evreux pour tenter de me faire taire, ce qui n’a pas eu plus de succès. Ils essaient donc aujourd’hui le vol directement sur mon compte bancaire courant et sur mon livret, ce qui ne marchera assurément pas davantage.

Tu peux tout-à-fait me citer nommément, je suis en mesure de démontrer tout ce que j’affirme au dessus documents à l’appui.

Je ne pense pas que je pourrais veiller jusqu’à minuit, il faut absolument que je mange, que je me couche à une heure raisonnable et que je prépare le courrier de l’huissier pour qu’il parte impérativement demain. J’espère pouvoir acheter cette émission comme la dernière fois.

Bon courage à toi Patrice.

Jean-Jacques NOLLE
48 bis rue St Hildevert
27400 LOUVIERS
(balance tout !)

oooooOooooo

Subject: Un vol commis directement sur un compte courant et sur un livret.
Sat, 17 Sep 2011

Bonsoir Patrice.

J’espère que tout va pour le mieux pour toi mon grand. Pour ma part tout roule.

J’ai reçu ce matin le courrier suivant :

 Il m’informe le 17/09/2011 du vol direct sur mon compte courant et sur mon livret de la somme de 466,99€ commis le 13/09/2011, me laissant l’équivalent d’un R.M.I. pour finir le mois avec mon compagne et mon gosse de huit ans.

Mes soupçons initiaux se confirment à cette occasion : on ne me laisse travailler que pour mieux me voler.

Le plus drôle est que ma conseillère auprès de cette banque complice de ces escrocs et de ces voleurs m’a appelé en début d’après-midi depuis un téléphone portable avant que je constate ce vol pour me proposer une assurance concernant mes appareils mobiles et pour me proposer une entrevue samedi prochain dans cette objectif. Je n’ai pas réussi à la rejoindre, elle me raccroche au nez à chaque appel. J’ai du lui envoyer un S.M.S. pour l’informer que je clôturerai mon compte à l’occasion de cette entrevue pour qu’on ne me vole pas davantage.

Bonne soirée à toi mon gars Patrice.

Jean-Jacques NOLLE

oooooOooooo
Jean-Jacques NOLLE (mecenjjn@free.fr)
Dim. 02/10/11 11:09
Envoyé à : Patrice Hénin
Voilà, sorti du fait qu’on ne me reparle pas du PV n°2314/2008 pour lequel je n’ai jamais pu avoir copie du verso du chèque que j’ai eu la bêtise d’émettre à l’issue de la première procédure, le Crédit Agricole s’est contenté de respecter la loi en pillant sans m’en avertir au préalable mon compte et mon livret le 13/09/2011 et me présente même ses plus plates excuses pour le caractère maladroit de l’appel de la conseillère du 17/09/2011 . Ce n’est en réalité pas Mme Laure ROUSSELLE, ma conseillère habituelle, mais un presque homonyme de l’agence Evreux Sud du CA, Mlle Delphine ROUSSEL qui m’a appelé ce jour-là.

Je l’ai rencontré samedi dernier. Elle m’a affirmé ne pas avoir vu le pillage déjà effectif sur mon compte courant et sur mon livret au moment de son appel. Le hasard veut qu’elle ait précédemment travaillé dans un cabinet d’huissier. Lorsqu’elle m’a sorti la litanie habituelle (« les procédures de justice sont longues … »),  je lui ai immédiatement rétorqué en présence de ma concubine et de mon petit garçon que le jugement à l’origine de ce pillage était irrégulier et arbitraire, n’ayant même pas été entendu. Je suis resté calme et courtois. C’est sans doute la raison de ce courrier penaud.

Sorti des mes turpitudes, j’ai eu vent sur les ondes de France-Inter de l’initiative Cops Watch, un site hébergé au Etats-Unis qui a pour vocation de dénoncer les violences policières. Sur la page dénonçant le très emblématique procès de Bobigny sur lequel nous aurions tous du nous mobiliser, je t’invite à la lecture des commentaires écœurants lié à cette article. J’y ai laissé le commentaire n°13.

http://copwatch.fr.over-blog.com/article-retour-a-bobigny-71610311-comments.html#anchorComment

Il faudrait juste mettre en place un site du même type pour dénoncer les exactions de nos magistrats. J’ai déjà un serveur au Etats-Unis.

Jean-Jacques NOLLE

P.S. : j’ai également reçu un rappel, n’ayant pas fait, coincé entre un procureur  qui voulait me réenvoyer en taule et un huissier qui voulait me voler (et qui a momentanément trouvé un moyen détourné de le faire), ma déclaration de revenus 2010. J’étais au chômage en 2010, donc non imposable. Les voleurs et les voyous sont aujourd’hui clairement identifiés, et ce n’est pas ce rappel qui changera quoi que ce soit à cet état de fait.

oooooOooooo

Jean-Jacques NOLLE
(mecenjjn@free.fr)
jeu. 06/10/11 22:10

Bonsoir Patrice.

Je ne sais pas si tu as déjà été opéré, mais si c'est le cas j'espère
que l'opération s'est bien passé.

Je viens de consulter mon compte et ce voyou d'huissier ne m'a toujours
pas rendu mon fric.

Je vais monter un dossier pour le juge de l'exécution qui n'est pas le
juge de l'application des peines et qui va m'expliquer qu'il ne fait que
suivre l'Arrêt rendu à mon encontre par la Cour d'Appel de Rouen le
14/09/2009 bien que je le mette ne face de son caractère grossièrement
irrégulier et arbitraire. Je vais devoir mettre un terme au vol par tous
les moyens.

En attendant, je fais mumuse avec Amnesty International France qui
m'envoie des e-mails depuis que j'ai été faire un tour à une foire aux
livres que cette association avait organisé dans un lycée près de chez
moi (je leur avais donné à cette occasion mon adresse électronique).

Tu vas voir c'est drôle.

Bonne rigolade Patrice.

Jean-Jacques NOLLE

oooooOooooo

Jean-Jacques NOLLE (mecenjjn@free.fr)
ven. 14/10/11 19:15
subject : prise de nouvelles
Bonsoir Patrice.

Je n'ai pas de tes nouvelles. Ça va ?

Pour ma part, je n'ai toujours pas revu mon fric et je me demande s'il
est bien utile que je fasse un recours auprès du Juge de l'exécution
après avoir crié au vol auprès de l'huissier, du jap, du procureur et de
ma banque. Je vais voir ce que je vais faire ce week-end.

En attendant, j'ai répondu dans la semaine au FISC qui me réclamait ma
déclaration de revenus sur 2010. C'est le PDF ci-joint.

Il est important de ne pas apporter notre contribution à ce système voyou.

A bientôt.

Jean-Jacques NOLLE

oooooOooooo

Bonsoir Patrice.

En attendant tes réponses, je me pose un certain nombre d’autres questions.

Notamment celle-ci : comment comptes-tu concrètement mener cette campagne présidentielle ? Tu sais que tu vas être contraint de rencontrer dans un minimum de temps le maximum de gens, d’aller serrer à la chaîne des paluches sur les marchés, et de bouger dans cet objectif un maximum sur le territoire, la France ne se limitant pas (tu ne l’ignores pas) à Paris intra-muros.

Étant entendu que, dans l’hypothèse où tu obtiendrais les 500 signatures pour te lancer, le score que tu devrais réaliser n’entrainera vraisemblablement pas un remboursement de tes frais de campagne, possèdes-tu dans ton entourage de généreux donateurs ?

Pour en avoir discuté avec des adhérents du Parti de Gauche qui se sont présentés pour des élections beaucoup plus locales, je me permets de t’affirmer qu’une campagne est une épreuve sur le plan physique. Penses-tu raisonnablement avoir la santé pour la traverser dans de bonnes conditions ?

Enfin, je ne t’apprendrai pas que nous vivons dans la civilisation de l’image. Un pourcentage non négligeable de votants vote même uniquement à la tête du candidat. Comptes-tu faire des tracs avec ta photo et te présenter sur les marchés avec ta gueule fracassée ?

Très honnêtement Patrice, pour moi tu ne t’engages pas sur la bonne voie pour mener ton combat. Mais tu es un grand garçon et c’est à toi d’en juger.

Dans l’attente de tes réponses.

Jean-Jacques NOLLE

oooooOooooo

Le 08/11/2011 01:17, Jean-Jacques NOLLE a écrit :

Bonsoir Patrice.

Il vient de passer sur France 3 un documentaire sur un haut fonctionnaire qui avait décidé de mettre un terme à la corruption déjà ambiante à son époque : Pierre Bérégovoy. Sa veuve est morte avant d’avoir accéder au compte-rendu de son autopsie. Le procureur de Nevers de l’époque, M. Dominique le Bras, a assisté à l’autopsie en question et ne trouve encore aujourd’hui rien de particulier à y redire. Signe particulier (le monde est vraiment tout petit) : ce dernier a été nommé Procureur Général « près la Cour d’Appel de Rouen » en janvier 2010, soit pendant mon incarcération.

J’ai quelques questions subsidiaires concernant tes démarches Patrice : le mandataire financier est-t-il aussi le trésorier de la campagne du candidat ? A quel nom est ouvert le compte bancaire en question et à qui juridiquement parlant appartient-t-il ? Je te pose ces questions parce que s’il s’agit de ne jouer que les intermédiaires en t’ouvrant un compte à ton nom, c’est une chose. S’il s’agit de gérer financièrement ta campagne et d’être légalement détenteur de ce compte, c’est évidemment une toute autre responsabilité.

Dans l’attente de tes réponses.

Jean-Jacques NOLLE

P.S. : ma situation est pour le moment toujours en stand-by et je ne veux dans l’immédiat aucune intervention de la part de quiconque.

oooooOooooo

Monsieur henin,

je suis la compagne de jean-jacques, je vous ai déjà adressé plusieurs mails pour vous informer que jean-jacques est en maison d’arrêt d’evreux et cela depuis le 16 novembre. Il est incarcéré à nouveau
pour les même motifs que la première fois : à savoir pour des textos ; pour l’instant moi-même ni sa famille nous ne savons pas combien de temps il risque d’être incarcéré. Jean-jacques m’a demandé de vous tenir informer et si vous pouviez reléguer l’information.  laura habitante de louviers

ARRESTATION SUITE AU COURRIEL DE JEAN-JACQUES QUI PENSAIT DEVENIR MON MANDATAIRE FINANCIER.
Bizarre.

A QUI PROFITE LE CRIME ?

A peine sorti de la Maison d’Arrêt d’Evreux (27000), Jean-Jacques NOLLE constate que son banquier et ll’huissier continue de plus belle à se servir son son compte bancaire et sur son LDD comme s’il n’en était plus le titulaire.

Être huissier, c’est comme être assisté : les autres travaillent pour vous. Le STO (Service du Travail Obligatoire) n’a toujours pas été aboli, monsieur Sarkozy, monsieur Hollande, madame…

La délinquance financière avec l’entière complicité des services de l’Etat a encore de très beaux jours devant elle dans ce pays.

oooooOooooo

Pour info, vous pouvez utiliser les services des assermentés suivants pour obtenir des accès directs sur comptes alimentés par des travaillants (mot québecois pour « travailleurs »), si vous n’avez pas de relations directes, contactez ces personnes, elles ne rechignent pas à la tâche, ont de plus en plus d’expérience :

Les protagonistes de l’histoire de Jean-Jacques Nolle, appelé ci-après le « sucé », sont les suivants (appelés ci-après les « suceurs, ou vampires ») :

– pour ce qui est des procureurs, nous avons commencé avec Mme Marie-suzanne le Quéau (2007-2010), transférée depuis sur la juridiction d’Evry. La relève est assurée depuis, et avec brio, par Mme Dominique Laurens.

– pour ce qui est des jap, et c’est le défilé le plus important, Mme Morgan Ordronneau était initialement en charge du dossier.
Elle a été suppléée par M. Lionel Da Costa Roma qui a ordonné sa première incarcération après que Jean-Jacques Nolle ait envoyé promener cette très incongrue mise à l’épreuve non sans en avoir exposé les raisons et dans le détail à Mme Ordronneau qui ne l’a pas inquiété.

Puis disparition de M. Da Costa Roma au profit de Mme Sara Chaudier qui l’a convoqué pour lui proposer un aménagement de peine dans le cadre du second jugement, convocation à laquelle il n’a pas répondu en exposant de la même façon dans le détail la raison de sa non-présentation.

Il n’a pas non plus été inquiété par ce jap mis en face du caractère grossièrement crapuleux de cette procédure.
Enfin, prise en charge du dossier par Mme Chloé Goin-Laurent qui n’a pas refusé un aménagement de peine dans le cadre de cette seconde incarcération.
Elle s’en est seulement tirée par une pirouette en affirmant qu’elle n’avait pas le temps de l’auditionner dans des délais permettant d’envisager cet aménagement avant sa sortie.

– pour ce qui est des brigades, il dépendait au début de son affaire de la brigade de gendarmerie de Conches-en-Ouche (27190) qui s’est chargée de sa première interpellation (et de son prélèvement ADN).

C’est la brigade de gendarmerie de Louviers (27400) qui s’est chargée de la seconde.

Pour n’oublier personne, c’est la brigade de gendarmerie du Neubourg (27110) qui s’est rendue complice de son agresseur du 6 avril 2004.

– pour ce qui est des huissiers enfin, il a été initialement persécuté par le SCP Dugard  Lechevallier situé à Conches en Ouche (27190), l’huissier en question n’ayant jamais osé se présenter chez ses parents après que Jean-Jacques Nolle lui ai exposé le caractère crapuleux de la première procédure, puis par le SCP RAULT-TYRAN-LE ROY situé à Evreux (27000) qui aujourd’hui n’opère plus qu’à distance.

Maître Frédéric LE ROY, lui aussi informé dans le détail du rôle qu’on lui fait jouer, n’en menait déjà pas large avant cette seconde incarcération arbitraire qui l’a, en plus de sa liberté pendant deux mois et dix jours, déjà privé de plus de 3000€ de revenus. Alors le passage à l’acte du procureur n’a pas du être de nature à rassurer ce brave fonctionnaire.

Voilà, avons fait le tour des bonnes adresses.
A communiquer à l‘Institut pour la Justice, qui défend les victimes, quand elles sont de la police.

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Jean-Jacques Nolle, Justice, vol. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s