Peine de mort rétablie en France – death sentence was reinstated in France

Chers amis lecteurs, au lieu de me souhaiter « bon courage », de fessebouquer comme d’hab, recopiez cette lettre et envoyez là aux destinataires, dont le président de la République (inutile d’affranchir pour lui) :
Monsieur le Président de la République
Palais de l’Elysée
55, rue du faubourg Saint-Honoré
75008  Paris


sans oublier celles incorporées dans la lettre de mon avocat, ci-dessous.


Avec juste un petit mot pour leur demander ce qu’ils en pensent !
Bien sûr, il vous faudra révéler votre nom et prénom, adresse postale, pour qu’ils vous répondent.
Mais je sais que vous êtes tous très courageux, je ne vous souhaite donc pas « bon courage ».

Si vous êtes des milliers à le faire (j’envoie ça à 10 655 contacts), vous aurez peut-être barré le chemin à la barbarie, pour un temps.
Merci de votre attention au magistral problème de ce pays.
Mais la Belgique est aussi contaminée par ce besoin de mettre la force armée de son côté, en envoyant les victimes de violences policières en prison : 
http://www.michelcollon.info/Violences-policieres-impunies-a.html

Les juges n’ont plus rien à becqueter, comme tout le monde. Ils ont besoin des barbares, de préférence les plus arriérés possibles. Les « bons » gendarmes se suicident.

Seul le bruit les freine, les fait hésiter.
Ceux de mes lecteurs qui ont compris que plus ils seront nombreux à envoyer cette lettre et à la diffuser pour obtenir la même réaction, l’expédier, ceux-là enverront un message aux sauvages :

« on a compris que seule la loi du plus fort prévaut. Alors, on en tire une conclusion, qui pourrait être « aux armes, citoyens, alors stop ! »


oooooOooooo

Monsieur le ministre de l’intérieur Manuel Valls,
Place Beauvau
75800 Paris Cedex 08
France
+33 1 49 27 49 27
copie à Madame la Ministre de la Justice Christiane Taubira,
Ministère de la Justice et des Libertés
13, Place Vendôme
75042 Paris cedex 01
France

copie à Monsieur le procureur de la République
4 blvd du Palais
750001 Paris
France

Conseil supérieur de la magistrature
20, avenue de Ségur
75007 Paris
France
L’équivalent d’une peine de mort a été requise à l’encontre de mon client Patrice Hénin, qui subit depuis 5 ans des persécutions dont vous ne pouvez pas ignorer l’ampleur, les raisons et l’origine, puisqu’elles sont publiées sur son site Internet http://patricehenin.blogspot.com/.
Le 19 septembre 2012, 9h, affaire 11/06877, le tribunal pôle 8 (grande criminalité organisée) chambre 2 a refusé le renvoi de son jugement sous prétexte que je n’étais pas là, le bâtonnier a essayé de lui imposer une avocate commise d’office, ignorant délibérément la demande d’aide juridictionnelle ainsi que ma lettre envoyée par Fedex lui confirmant mon intention d’assurer sa défense.
L’avocate ayant finalement quitté l’audience, mon client s’est retrouvé seul face à un tribunal qui lui a refusé le renvoi, l’a fait sortir de la salle par l’unique gendarme (à interroger comme témoin), il paraît d’après une personne présente dans la salle, Madame Nicole B. (adresse non publiée ici) , que le procureur aurait requis 8 ou 9 mois de prison ferme à Fresnes, avec « soins » psychiatriques, par contrainte, non justifiés ni définis, délibéré serait rendu public le 17 octobre 2012.
La raison de mon absence n’est pas dû uniquement au fait que ma réinscription après omission volontaire est en cours, mais surtout parce que mon client porte plainte pour association de malfaiteurs contre les policiers de son arrondissement, qui jusqu’à présent refusent de recevoir sa plainte. Ma présence n’était donc pas nécessaire ce 19 septembre 2012.
Cette plainte implique nécessairement une enquête approfondie de l’IGS, j’ai besoin de connaître les résultats de cette enquête avant de rédiger mes conclusions.
Je vous demande de faire en sorte que mon client Patrice Hénin puisse déposer sa plainte à l’IGS, accompagné d’un témoin de son choix au cas où il serait encore expulsé du commissariat, d’assurer sa protection rapprochée si nécessaire puisqu’il a été agressé devant chez lui ( http://patrice.henin.free.fr/IDFM98_05_09_2011.mp3).
Je vous demande de diligenter cette enquête de l’IGS qui porte sur les faux en écriture publique des policiers qu’il nommera, dont vous pouvez déjà prendre connaissance sur son site :
http://patricehenin.blogspot.fr/2008/11/0056-rapport-de-police-feuillet-0-sur.html
Il y a plusieurs agressions en plus de celle de l’agent David Gatty, celles du 23 mai 2006, du 23 juillet 2011 et 1er août 2011, la dernière ayant entraîné des séquelles à vie, plaintes non traitée à ce jour.
A ma connaissance, il n’existe pas de procès sans défense, l’audience et décision de ce tribunal est nulle et non avenue, votre refus de faire procéder à une enquête honnête et sérieuse de l’IGS serait portée à la connaissance de la Cour de Justice et au Tribunal Pénal International.
Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
Catherine R. Henin-Clark, P.A.
Board Certified in Immigration and Nationality Law
1151 N. Orange Ave., #200
Winter Park, Florida 32789
Etats-Unis
PS : je parle d’équivalence sentence de mort après avoir recueilli le témoignage d’un ex-détenu (emprisonné pour avoir envoyé des SMS !) sur la réputation de la prison de fresnes:
« Je te confirme son caractère hautement disciplinaire. Les matons te hurlent dessus, tu peux t’y faire fracasser la tête pour avoir dépassé d’un orteil la ligne jaune que ne doivent pas dépasser les détenus dans les couloirs qui les mènent à la promenade et ces mêmes matons peuvent facilement s’introduire une nuit dans ta cellule pour te tabasser entre autres joyeusetés. « A Fresnes, tu freines », c’était l’expression de mon co-détenu. Pas un enfant de cœur pourtant, un clandestin qui a connu la rue et qui a dormi dans des garages. La plupart des détenus qui s’y trouvent se foutent de leur incarcération à la Maison d’Arrêt d’Evreux, mais Fresnes est un établissement qui leur fait tous peur. Tu n’as aucune chance de survivre dans ton état dans un tel environnement. » J-J N.


 oooooOooooo
In approximate English:

 Minister of the Interior Manuel Valls,
Place Beauvau
75800 Paris Cedex 08
France
+33 1 49 27 49 27
copy to Madam Justice Minister Christiane Taubira
Department of Justice and Liberties
13, Place Vendôme
75042 Paris cedex 01
France
copy to Mr. Prosecutor of Paris
4 blvd du Palais
750001 Paris
France


copy to Conseil supérieur de la magistrature

20, avenue de Ségur
75007 Paris
France
01 53 58 48 40
Fax : 01 53 58 48 98
Courriel: csm@justice.fr
The equivalent of a death sentence was required against my client Patrice Henin, who suffers persecution for 5 years you cannot ignore the extent, reasons and origin, since they are published on its website http://patricehenin.blogspot.com/.

September 19, 2012, 9AM, Case 11/06877, the court pole 8 (Serious Organised Crime) room 2 refused the return of his judgment on the grounds that I was not there, the barrister tried to impose a lawyer committed automatically, deliberately ignoring the request for legal aid as well as my letter sent by Fedex confirming my intention to defend himself.
The lawyer who eventually left the hearing, my client found himself alone in front of a court that refused the referral, took him out of the room by the only policeman (to be questioning as a witness), it seems after a person in the room, Nicole Beaucourt (189, – Building 56 – rue Vercingetorix – 75015 Paris), the prosecutor would have required eight or nine months in prison in Fresnes, with « care » psychiatric coercion by not justified nor defined, deliberate would be released on 17 October 2012.
The reason for my absence is not due solely to the fact that after my re-entry is being willful, but because my client complaint for conspiracy against the officers of his district, which has so far refused to receive his complaint. My presence was not necessary on 19 September 2012.
This claim necessarily involves a thorough investigation of the IGS (General Inspection of Services: the police of police), I need to know the results of the investigation before drawing my conclusions.
I ask you to ensure that my client Patrice Henin can file a complaint at the IGS, accompanied by a witness of his choice if he would still be expelled from the police station, to protect him if necessary since close was attacked in front of his home (http://patrice.henin.free.fr/IDFM98_05_09_2011.mp3).
I ask you to conduct this survey IGS covers fake public scripts police he named, you can already take note on its website:
http://patricehenin.blogspot.fr/2008/11/0056-rapport-de-police-feuillet-0-sur.html
There are several attacks in addition to the agent David Gatty, those of 23 May 2006, of 23 July 2011 and 1 August 2011, the last of which resulted in lifelong consequences, untreated complaints so far.

To my knowledge, there is no trial without defense, the hearing and decision of this court is null and void, your refusal to conduct an honest and serious investigation of the IGS would be brought to the attention of the Court of Justice and the International Criminal Court.
Please accept, Excellency, the assurances of my best.
Catherine R. Henin-Clark, P.A.
Board Certified in Immigration and Nationality Law
1151 N. Orange Ave., # 200
Winter Park, Florida 32789
United States
PS: I speak equivalence death sentence after receiving the testimony of an ex-con (imprisoned for sending SMS!) On the reputation of the prison of Fresnes:
« I confirm the highly disciplinary fresnes is: Prison guards screaming at you, you can go there to bang your head to toe have exceeded the yellow line that must not exceed inmates in the corridors leading to the promenade and these prison guards can easily introduce at night in your cell and you beat between whatnot. « At Fresnes, you brake » (playword at Fresnes = tu freines) was an expression of my fellow prisoner. Not yet a kid at heart, a clandestine who knew the streets and slept in garages. Most prisoners are there do not care about their incarceration in the Detention of Evreux, but Fresnes is a fact that they all fear. You have no chance to survive in your state in such an environment. « 

UNQUOTE

A propos patrice2012henin

Running for French presidency on 2012. There is in each of us, something, that others do not have. Retired from petrochemical executive.
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Peine de mort rétablie en France – death sentence was reinstated in France

  1. Bentounsi dit :

    Bonsoir, Merci de votre soutien.Au Président de la République et à la Ministre de la Justice: "URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE" Que ces crimes policiers soient reconnusCliquez ou copier sur le lien suivant : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-et-%C3%A0-la-ministre-de-la-justice-urgence-notre-police-assassine-que-ces-crimes-policiers-soient-reconnus?utm_campaign=petition_creator_email&utm_medium=email&utm_source=share_petition#Bien cordialement.URGENCE NOTRE POLICE ASSASSINE

  2. annalysa17 dit :

    Utilisation de la psychiatrie comme outil de répressionhttp://nantes.indymedia.org/article/25812

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s